Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

KROTOV JUDOKA ET DAMISTE

15 Novembre 2020 , Rédigé par Ligue Centre Auvergne

Le chessboxing est une discipline hybride imaginée par le dessinateur Enki Bilal, mêlant la boxe et les échecs. Tout aussi improbable, Rodion Krotov pratique deux disciplines qui semblent, à première vue, très éloignées l’une de l’autre : le judo et le jeu de dames. Et pourtant, les deux sont essentielles à son équilibre.

« Pour moi, le mental est quelque chose d’aussi important que le physique, précise le jeune franco-ukrainien de 18 ans, scolarisé en Terminale, au lycée Marguerite de Navarre de Bourges. Le jeu de dames est idéal pour développer des qualités de réflexion. D’ailleurs, à l’école, les matières où je suis le plus fort sont celles où il faut raisonner, comme les maths, et pas simplement réciter du par cœur. »

Rodion fut le plus jeune membre de l’Amicale des damistes du Cher et a même remporté une manche du championnat départemental, en 2017. Aujourd’hui, il continue à s’entraîner régulièrement avec son père, Volodymyr, mais il a arrêté la compétition pour se consacrer à ses études en cette année de baccalauréat. Ensuite, il aimerait s’orienter vers le droit ou le commerce international.

Par ailleurs, le jeune homme s’entraîne trois fois par semaine avec son club du Bourges judo. « C’est quelqu’un de très autonome et sur lequel on peut compter dès qu’on a besoin de monde pour arbitrer ou encadrer les plus jeunes », souligne Ludovic Lebourles, directeur technique du club. En fin d’année dernière, Rodion Krotov faisait partie de l’équipe qui a décroché la médaille de bronze lors du championnat régional juniors.

« J’ai commencé le judo à mon arrivée en France sur les conseils d’un ami, explique Rodion Krotov, ceinture marron. J’avais déjà fait de la lutte plus jeune en Ukraine. À mon arrivée, le club m’a beaucoup aidé moralement. Quand je n’allais pas bien, je venais ici. Le Bourges judo est un peu ma deuxième famille aujourd’hui. À présent, mon objectif est de passer ma ceinture noire le plus vite possible. » Le Bourges judo sait qu’il pourra compter sur un valeureux combattant, tant que celui-ci restera dans la région.

 

Philippe Roch ( Le BERRY REPUBLICAIN)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article